• Benoit

Le présent est étroitement confiné...

« Le présent est étroitement confiné mais le futur reste largement ouvert » se convainc le triathlète fribourgeois Xavier Dafflon pour rester positif, bien que stoppé net à la fin de sa préparation hivernale en vue des premières épreuves de cross-triathlon de la nouvelle saison.


Dans le contexte actuel particulier, il essaie, tant bien que mal, de garder le moral. Il y a, certes, bien plus important que le sport et sa propre personne en ce moment, mais vous vous demandez peut-être quand même comment un sportif d’élite vit cette période critique pour tout le monde dans le monde. Alors qu’il était censé vous informer du programme de sa saison 2020 dans les starting-blocks, ce premier communiqué fait le point de situation au sujet du projet sportif Xplore yourSelf de Xavier Dafflon.


Après le Championnat du Monde de XTERRA à Hawaii à la fin du mois d’octobre 2019 (ndlr 11ème place d’une course très relevée), le triathlète fribourgeois a d’abord profité d’une bonne pause qui s’est avérée nécessaire, suite à une longue série de compétitions et surtout pour améliorer l’état de son genou droit qui l’a fait souffrir en fin de saison par des séances de physiothérapie (ce sont les suites d’un accident datant de sa jeunesse). Ensuite, l’automne et l’hiver n’ont pas été propices à reprendre la condition physique comme il en a l’habitude par manque de neige dans les Préalpes, lui qui aime pratiquer le ski alpinisme et le ski de fond. En plus, lors de l’une de ses sorties en ski de fond, Xavier a chuté et s’est fracturé une côte, ce qui lui a aussi demandé d’adapter son entraînement pendant plusieurs semaines, en particulier la natation qu’il avait prévu d’accentuer.


Cinq mois plus tard, la pause est cette fois-ci forcée pour le fribourgeois, faute au coronavirus. Mais, elle reste néanmoins active, dans la mesure du possible : piscines fermées et lacs trop froids, déplacements limités et confinement recommandé, réorganisation de la vie professionnelle et familiale.


« Je commençais à sentir la forme arriver malgré les péripéties auxquelles j’ai dû faire face depuis Hawaii. J’ai pu effectuer un premier stage d’entraînement en Espagne à la mi-février, lequel m’a remis sur de bons rails pour préparer le début de saison. Ces dernières semaines, je me suis bien impliqué dans mon entrainement car j’avais envie de cibler 2 périodes majeures cette saison 2020 : le mois d’avril assez chargé avec la reprise de l’XTERRA European Tour à l’occasion de 3 compétitions qui devaient s’enchaîner (Malte, Croatie, Grèce) et un long bloc entre mi-juin et mi-août avec toutes les grandes compétitions, dont le Championnat Suisse pour commencer et le Championnat d’Europe en Allemagne pour terminer. Tout s’est écroulé au pire moment car je me sentais gentiment prêt à être compétitif. J’avais prévu un second stage d’entrainement et organisé les déplacements sur les premières courses de la saison. Ce pic de forme va disparaître sans avoir pu être apprécié à sa juste valeur après l’entre-saison qui demande toujours beaucoup de persévérance. Cette incertitude à court et moyen terme est très déstabilisante. J’ai d’abord été incrédule face à ce que le monde vit actuellement, ça m’interpelle beaucoup. Et puis j’ai été très déçu de voir tous mes plans remis en question et mes efforts anéantis. Mais j’ai vite commencé à réfléchir concrètement pour savoir comment retomber sur mes pattes. Que faire pour bien faire maintenant ? Où sont les priorités sportives, professionnelles et privées ? Concernant le sport, faut-il continuer à s’entraîner, fidèle au plan initial comme si de rien n’était ou faire une pause anticipée et attendre que les choses s’éclaircissent avant de se remobiliser ? Maintenir la forme tant bien que mal avec les moyens du bord pour temporiser et anticiper une reprise, mais quels sont les nouveaux objectifs et combien de temps cela va durer ?... J’avoue ne pas avoir trouvé de réponses à ces questions pour le moment. Je réalise juste que la compétition rythmait mon programme d’entrainement et organisait mes journées en conséquence de mes sessions de sport. »


Les réponses à toutes ces questions sont indépendantes de sa volonté et il faut bien évidemment relativiser leur importance dans une situation comme celle que l’on vit. Entre temps, Xavier apprécie de passer plus de temps pour accompagner son fils dans ses premiers pas et rendre service à ses proches (parents) en leur portant main forte. Le sport est certes une composante importante pour lui, mais la famille l’est encore plus.


Vous serez tenus informés dès que le monde du sport aura redémarré et que les épreuves de cross-triathlon seront à nouveau agendées au calendrier sportif du triathlète. En attendant, Xavier tient à adresser ses remerciements aux sponsors et partenaires qui étaient repartis à ses côtés pour une nouvelle saison et la poursuite de son projet sportif Xplore yourSelf.




SwissAlpsWheel@gmail.com

+41 (0)76 473 34 72

Chemin du Tremplin 23

1875 Morgins - Suisse

© 2016 by Swissalpswheel. Proudly created with Wix.com

Suivez SwissAlpsWheel

  • Facebook Social Icon
LogoRide Switzerland2018.png

Laissez vous guider par